06/07/2016

insuffisance rénale chez le chat qq liens intéressants

http://veterinairehenin.skynetblogs.be/maladies-chien-chat/

 

http://www.ivis.org/advances/rcfeline_fr/A5207.0709.FR.pd...

http://www.saint-trop-vet.com/conseils-v%C3%A9t%C3%A9rina...

22:27 Écrit par Malula dans chat:soins | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

02/08/2008

infos utiles sur les chats et la stérilisation

Voici des informations utiles pour certaines personnes!

Ces infos proviennent du blog suivant: http://veterinairehenin.skynetblogs.be/

 

 

La stérilisation des chats :

 

Stériliser, une nécessité :

            Un chat aime flâner à l’extérieur et rencontre donc régulièrement des congénères.

            Un chat est en âge de se reproduire à partir de 6 mois. Les chattes peuvent avoir 2 à 3 portées par an. Une femelle non stérilisée pourrait donc au total mettre au monde une centaine de chatons au cours de sa vie.

            Le nombre de chats abandonnés augmente avec le nombre de naissances. De plus les chats errants sont aussi plus susceptibles de développer des maladies contagieuses.

            L’euthanasie est dès lors souvent considérée comme la seule solution. En Belgique, chaque année, quelque 15000 chats sont ainsi euthanasiés.

 

La décision de stériliser votre chat relève du bon sens et est une bonne chose pour le bien-être des animaux.


La stérilisation est la meilleure solution pour s’attaquer à la surpopulation féline et diminuer le nombre de cas d’euthanasie forcée.

 

Malentendus….

« Une chatte doit avoir des petits au moins une fois dans sa vie » : FAUX

On prétend que la naissance de petits est bénéfique pour la mère. Cette idée est totalement fausse et contribue à la croissance de la population féline.

« La stérilisation ou la castration entraîne de nombreux inconvénients pour mon chat » :FAUX

Cette intervention ne fait que maîtriser les hormones des chats, ils seront plus calmes et n’auront plus de périodes d’activité sexuelle.

La stérilisation et la castration peuvent être réalisées dès l’âge de 6 mois.

 

Les avantages de la castration et de la stérilisation :

Le mâle :

Il reste énergique et devient plus sociable et plus affectueux.

Il a moins tendance à errer.

Il cesse de délimiter son territoire en urinant partout.

La femelle :

Elle n’est plus en chaleur.

Elle court moins de risque de développer des tumeurs mammaires.

 

Quelques chiffres :

1+1 = 6 chats, et même deux fois par an !

Ainsi, un seul couple de chats peut donner naissance à 8 chatons par an… Avec les parents nous arrivons déjà à 5 couples….

 

Après 2 ans : on arrive à 50 chats

Après 3 ans : 250 chats

Après 4 ans : 1250 chats

Après 5 ans : 6250 chats

 

En faisant stériliser votre chat, vous contribuez à limiter la population féline et vous vous montrez un véritable ami des animaux.

 

 

D’après la brochure du service public fédéral de la santé publique, de la sécurité de la chaîne alimentaire et de l’environnement.

14:41 Écrit par Malula dans chat:soins | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : chat sterilisation chaton |  Facebook |

09/04/2007

Les parasites internes

Dans la plupart des cas, les parasites internes du chat sont des vers. Ils peuvent aussi bien affecter les intestins, que les yeux, les poumons et même le coeur.
Un chat ingère une proie infestée, ou bien peut se faire piquer par un insecte transportant ce parasite. Pour connaître le genre de vers dont souffre un chat, il est parfois nécessaire de prélever et de faire analyser des échantillons de fèces. Le vétérinaire peut également être appelé à pratiquer une analyse de sang. Le moyen le plus simple de se débarasser des vers en règle générale est de donner régulièrement du vermifuge à son chat.

CALENDRIER DE VERMUFIGATION:

  • Chaton :
      • 1er vermifuge à 3 semaines
      • puis toutes les 3 semaines jusqu'à 3 mois
      • puis tous les mois jusqu'à 6 mois
  • Chat adulte
      • tous les 6 mois
  • Chatte qui doit reproduire :
      • au moment des chaleurs, juste avant la saillie
      • une fois pendant la gestation
      • une semaine avant la mise bas
      • 4 semaines après la mise bas
    :

Des vers, mais aussi des parasites protozoaires peuvent infester notre chat :

PARASITES
SYMPTÔMES
QUE FAIRE?
AscarisDiarrhées, perte de poids, amaigrissement, gonflement du ventre, létargieVermifuger régulièrement
TeniaDiarrhée et vomissement, perte de poidsTraitement anti-puces, vermifuger régulièrement
CoccidiesDiarrhées, perte de poids, sang dans les sellesTraitement spécifique. Changer la litière régulièrement
TrichurisDiarrhées sanginolentes, faiblesse, anémieTraitement spécifique conseillé par le vétérinaire
Douves du foietroubles digestifs, ictère, diarrhées, anémie. Traitement spécifique conseillé par le vétérinaire
Toxoplasmosefaible appétit, toux, létargie, perte de poids, diarrhée.Antibiotiques prescrits par le vétérinaire, retirer rapidement les excréments dans la litière.
Ver blancDémangaisonsTraitement préventif
Ver du poumonToux, difficultés respiratoireTraitement spécifique prescrit par le vétérinaire
DirofilarioseVomissement, toux, perte de poids, anémieTraitement préventif
Ankylostomediarhée, anémie, perte de poids, faiblesseVermifuge spécifique conseillé par le vétérinaire
hémobartonelosePerte d'appétit, grande faiblesse, hypothermieTraitement antibiotique et transfusion sanguine éventuellement. Anti-puces et anti-tiques en prévention
Giardia intestinalis
(Dans la famille : Giardia duodenalis, Giardia lamblia)
Diarrhées essentiellement Parfois : pertes de poids - sang dans les selles - fatigue
ATTENTION il y a beaucoup de porteurs ASYMPTOMATIQ
UES
On arrive difficilement à éradiquer les giardiases (ou giardioses)
Traitement : - Cure de 3 semaines de Métronidazole (FLAGYL) à répéter.- Désinfection des locaux, bacs à litières, .. à l'aide d'ammonium quaternaire (BETADINE ROUGE), car ils sont résistants au Chlore(eau de javel)une attention toute particulière sera apportée aux gamelles et à l'eau de la boisson au niveau hygiène.


L'ASCARIS
Ce sont les vers les plus fréquents chez le chat. C'est un petit vers au corps blanchâtre, long de 5 à 13 cm. Au sein de la famille des ascaris, les 2 sortes de vers les plus courants sont le Toxocara et le Toxascaris.
Ils ne se nourrissent pas de sang, mais d'aliments digérés à l'intérieur de l'intestin. Ils pondent des œufs qui sont éliminés par les matières fécales ou peuvent être expectorées et peuvent contaminer d'autres chats directement ou par l'intermédiaire de rats ,de souris ,ou de coléoptères.
Les larves de ces vers peuvent pénétrer le placenta et contaminer le fœtus dans l'utérus. On en trouve également dans le lait des chattes. Ayant pénétré dans le corps du chaton, les larves émigrent dans le foie, le cœur
, les poumons et les intestins. On peut remarquer des ascaris dans les excréments ou les vomissures des chats. Ils ont l'aspect de petits spaghettis.

LE TENIA

C'est un ver plat et segmenté. C'est sans doute le parasite le plus courant chez le chat adulte.
Il a besoin d'un hôte intermédiaire pendant son stade larvaire. Les puces et les poux sont la plupart du temps cet hôte. La viande et le poisson d'eau douce crus peuvent également contaminer le chat
Le ténia se développe dans l'intestin où la tête du ver est accrochée et se nourrit d'aliments digérés sans sucer le sang. Au fur et à mesure qu'il grandit, les anneaux remplis d'oeufs se détachent et sont évacuées dans les selles. Desséchés, ils ressemblent à des "grains de riz" qui sont souvent les seules manifestations d'une infection causée par le ténia. Ils peuvent aussi entraîner de l'irritation et des flatulences. Lorsque les oeufs ont été éliminés, ils sont mangés par des souris ou des puces qui deviennent à leur tour porteurs. Lorsque ces intermédiaires ont été mangés par un autre chat, les larves se développent et deviennent un ténia à part entière. C'est pourquoi un traitement contre les puces doit aller de pair avec un traitement contre le ténia.
Le ténia peut aussi être véhiculé par de la viande crue.

LES COCCIDIES
Ce sont des protozoaires qui vivent dans l'intestin du chat.
Ils sont très contagieux et affectent surtout les chatons. La transmission se fait par contact avec des excréments infectés, d'où la grande nécessité de maintenir toujours une litière bien propre.
Comme dans beaucoup de cas, des stress tels que surpopulation, malnutrition et mauvaises conditions sanitaires diminuent la résistance des chats et permettent l'infection par les coccidies.
Les signes de l'infection étant surtout la diarrhée, il est nécessaire de soigner également le risque de déshydratation.

LES TRICHURIS
On trouve également ces parasites chez le chat. Comme les vers ronds, ils ont une vie autonome. Les larves des nématodes se logent dans l'intestin grêle et peuvent occasionner des hémorragies. Les trichuris élisent volontiers domicile dans le gros intestin.

LES DOUVES DU FOIE

On trouve les douves du foie dans l'intestin grêle, le pancréas et les canaux biliaires. Les porteurs intermédiaires sont un escargot et un poisson d'eau douce.

LA TOXOPLASMOSE
C'est une maladie parasitaire provoquée par un protozoaire minuscule (toxaplasma gondii) qui vit dans les intestins du chat, et qui peut aussi se transmettre à l'homme. C'est en mangeant des proies ou de la viande crue infestée, ou en lèchant les excréments d'un animal porteur, ou même par contact avec un sol contaminé (le chat est infesté tout simplement en se faisant sa toilette et en se lèchant les pattes) que le chat attrappe la toxoplasmose.
Un chat peut être porteur sain de la maladie. Il peut alors répendre la maladie par ses excréments. On peut tesper le chat pour savoir s'il a été contaminé par le parasite.

LE VER BLANC
C'est un parasite qui se trouve essentiellement dans certaines régions des Etats-Unis et en Australie. Il pond sur le sol ou dans l'herbe et le chat avale les oeufs. Les larves se déplacent sous la peau, surtout celle des pattes. Les chatons peuvent être contaminés par le lait de leur mère

LE VER DU POUMON
Comme son nom l'indique, c'est un ver qui s'attaque aux poumons du chat.
Les larves sont transmises par les selles d'un animal infecté. Les hôtes intermédiaires sont les oiseaux, les petits rongeurs, les escargots et les limaces, proies fréquentes de nos chats.

LA DIROFILARIOSE
Appelé aussi ver du coeur, cette maladie touche chats et chiens.
Ce ver est transmis par des piqures d'un moustique portant des larves dans sa salive. Les larves se transforment en vers et se déplacent dans le système circulatoire jusqu'au coeur, où il fait obstacle à l'oxygénation du sang. Le chat meurt par arrêt cardiaque
Certaines régions sont plus touchées que d'autres.

L'ANKYLOSTOME
Là aussi, c'est un ver qui se trouve plus souvent chez le chien que chez le chat. Ces vers fins s'attachent à la paroi intestinale de l'animal.
La transmission de ce ver s'effectue par contact avec des excréments ou un sol contenant des larves. Comme pour la toxoplasmose, le chat se contamine en se lèchant les pattes pour faire sa toilette. La transmission ne se fait jamais à l'intérieur de la mère.

L'HEMOBARTONELOSE
Ce parasite touche principalement les chats qui sortent, mais pas uniquement. Les tiques en sont porteuses et contaminent le chat en se nourrissant de son sang. Le parasite vit alors dans le sang du chat, où il peut rester en sommeil pendant de longues périodes. A la faveur d'une faiblesse de son hôte, (maladie, stress, vieillissement) il va sortir de sa léthargie et commencer un développement rapide qui a pour conséquence la destruction des globules blancs et donc une anémie sévère.
Une fois déclarée, l'attaque parasitaire peut être soignée par un traitement antibiotique et éventuellement une transfusion sanguine en cas d'anémie grave. Si le traitement ne suffit pas, ce parasite est mortel. Préventivement, on peut pratiquer une recherche sanguine si l'on a trouvé des tiques sur son chat, et le protéger dans tous les cas par un traitement complet anti-puces et tiques.

LA GIARDIASE ou GIARDOSE
La giardiase est une infection parasitaire intestinale (intestin grêle).
Elle est provoquée par un protozoaire (zooflagellé) : Giardia intestinalis, Giardia duodenalis et Giardia lamblia. Cet organisme se trouve sous deux formes : un trophozoïte (forme active), relativement fragile, et un kyste (forme végétative - résistante).
Contrairement aux autres protozoaires, Giardia est un agent qui se localise uniquement aux intestins et ne passe pas dans le sang. On retrouve ce parasite dans la nature, sous sa forme kyste, dans l'eau, et particulièrement dans les eaux souillées. Le giardia est un protozoaire des mammifères : chiens, chats, mais également homme (pays du tiers monde où les conditions sanitaires sont inexistantes). Cependant la transmission entre l'homme et l'animal n'a pas été prouvée. (on parle aussi de contamination chez les batraciens, reptiles, oiseaux.) La transmission se fait entres chats qui partagent le même bac à litière, puisque les protozoaires se retrouvent dans les selles sous la forme kyste.
Le chat traité se réinfeste en faisant sa toilette. Il est donc conseillé de nettoyer la région anale à l'aide de Chlorhexidine (HIBITAN) dès la sortie de la litière ou plusieurs fois dans la journée. On peut également baigner le chat avec des shampooing spéciaux (vétérinaire).
Apres l'ingestion de kystes de Giardias, il faut compter de 5 à 16 jours avant que le chat ne montre des signes de diarrhée (continues ou passagères), bien que la majorité des chats infestés ne développent aucun symptôme. (=porteurs sains). Le diagnostic sûr et rapide (1 semaine) consiste en une coprologie. (=recherche du parasite dans les selles). Il est indispensable de faire plusieurs coprologies, car les kystes ne sont pas continuellement émis dans les selles

15:37 Écrit par Malula dans chat:soins | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |